Artistes des nouveaux médias, Joseph Nechvatal et Music2eye poursuivent à la Heartgalerie le cycle d'expositions Viral Counter Attack initié en février 2004 à l'Espace Landowski de Boulogne Billancourt. Tandis qu'avec l'œuvre interactive, il s'agissait pour les spectateurs de controler des colonies de "virus artistiques" détruisant lentement des peintures digitales, les tirages numériques exposés ici sont autant de traces de cette " contamination " de la peinture par les spectateurs. Témoins d'un double processus de perturbation / stabilisation, ces épreuves numériques donnent à voir une certaine confrontation de la peinture et du vivant.
 
     


  Photos de l'exposition
  Viral Counter Attack
  Videos
  Communiqué de Presse
  Dossier de presse
  Contacts
 
     

 
     
   
     
   
     
   
  RGBattack 2003  
     
     
     
     
     
     
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
<<<  
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
<<<  
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
   
 
   
 
















Photographies de l'exposition





Heartgalerie, 30 rue de charonne  
   
   
   
   
   
Installation Viral Counter Attack  
   
   
   
   
   





























Communiqué de presse



 

heartgalerie
30 rue de Charonne 75011 Paris
Tél. 01 48 07 22 92

exposition "After Attack"
JOSEPH NECHVATAL & MUSIC2EYE

17 Mars - 15 Avril 2004

"After Attack"
Une exposition de Joseph Nechvatal & Music2eye
à la Heartgalerie du 17 Mars au 15 avril 2004.

Artistes des nouveaux médias, Joseph Nechvatal et Music2eye poursuivent à la Heartgalerie le cycle d’expositions Viral Counter Attack initié en février 2004 à l’Espace Landowski de Boulogne Billancourt. Tandis qu’avec l’œuvre interactive, il s’agissait pour les spectateurs de controler des colonies de « virus artistiques » détruisant lentement des peintures digitales, les tirages numériques exposés ici sont autant de traces de cette « contamination » de la peinture par les spectateurs. Témoins d’un double processus de perturbation / stabilisation, ces épreuves numériques donnent à voir une certaine confrontation de la peinture et du vivant.

Au Rez-de-chaussée sont présentés une dizaine de tirages numériques et des vidéos. Au sous-sol de la galerie plongé pour l’occasion dans l’obscurité, les peintures vidéo-projetées sur laquelle des colonies de virus évoluent en dévorant les images. Face à l’écran se trouve un pupitre qui permet au spectateur / acteur de contrôler ces colonies de virus. Viral Counter Attack n’a pas à proprement parler de règle du jeu, c’est plutôt une invitation à un dialogue sensitif et pictural entre les spectateurs et des entités artificielles.

Né à Chicago, Joseph Nechvatal vit à Paris et à New York. Il est titulaire d'un doctorat d'esthétique, et enseigne à la SVA (School Of Visual Art) à New York. Son travail artistique porte principalement sur le corps, la virtualité et l'information. Depuis 1986, ses peintures assistées par robots et ordinateurs sont régulièrement présentées dans des galeries et des musées à travers le monde. (Museum Of Modern Art, New York - National Gallery of Art, Washington - Moderna Muset, Stockholm).

C'est en 1991, lors de sa première résidence en France à l'atelier Louis Pasteur qu'il découvre les potentialités artistiques des virus (Computer Virus. 1993) et commence grâce à eux à détruire systématiquement les peintures qu'il compose. Joseph rencontre Music2eye en 2002. De cette complicité artistique autour du vivant naît l'idée d'intégrer le corps du spectateur dans le processus de contamination des toiles, de faire du spectateur un acteur viral. Il leur faudra presque trois ans pour concevoir et réaliser Viral Counter Attack.

Crée en 2002, Music2eye est un collectif artistique parisien dont les sculptures et les installations évolutives s'inspirent des grands principes de la vie artificielle pour les confronter à un bestiaire improbable. On leur doit notamment NOEMI (2002), une sculpture musicale interactive capable d'engager un dialogue musical, Supernatures (2003) un travail de collaboration avec Miguel Chevalier sur la croissance de plantes artificielles mutantes et acidulées, et plus récemment la création avec le peintre Bernard Michel des visuels du Ballet Lolita pour le Grand Théâtre de Genève.


Contacts : Julie Miguirditchian

 

 
     
     
     
     
     
     
     
   
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   



Dossier de presse



téléchargez le dossier de presse au format Acrobat
DossierPresse.pdf
(339 Ko)


Images à télécharger :

Format web 1,3 Mo
Format print 25 Mo

 

 
     
     
     
     
   
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   



Contacts et infos



Pour plus d'informations, merci de consulter :

viralcounterattack.net
www.nechvatal.net
www.music2eye.com



ou de contacter stéphane maguet / Julie Miguirditchian